Le 4 Octobre Majestart lance sa campagne « À ceux qui nous ont offensés ». Seven Production est heureux de participer à ce projet en créant un clip de teasing pour introduire le sujet de la campagne.

L’objectif de cette campagne est de créer un mouvement qui invite les gens à découvrir le chemin du pardon. Ce mouvement est porté par Majestart, un collectif d’artistes chrétiens francophones, mais nous voulons l’ouvrir à toutes celles et ceux qui veulent le promouvoir, ou simplement ouvrir et alimenter le débat sur le pardon dans les relations. Nous espérons fédérer des créateurs de contenus artistiques, sociologiques et théologiques sur le sujet, et leur donner un maximum de diffusion.

 

Pourquoi une campagne sur le pardon ?

Notre monde traverse une période de tensions. Les défis économiques, les vagues migratoires, la menace terroriste… Tout cela accentue la méfiance des uns envers les autres. Parallèlement, nous avons vu naître une tendance à la victimisation des individus, propulsée par les réseaux sociaux. Nous avons tous été victimes au moins une fois dans nos vies. Une dispute, un conflit, peut-être même une agression… Nous avons tous été offensés par quelqu’un. Seven Production et Majestart souhaitent se placer du côté des victimes en proposant une alternative à la rancune, à la vengeance ou à la plainte : le pardon. C’est pourquoi nous lançons une campagne que nous avons appelée « À ceux qui nous ont offensés », en rappel du modèle de prière que Jésus-Christ a enseigné à ses disciples. Nous croyons que les gens ont besoin de redécouvrir le pardon et la puissance de la réconciliation. Un sujet peu abordé, mais qui, nous en sommes persuadés, peut faire du bien à la société.

 

Le concept : une plateforme web de ressources

Nous sommes en train de créer un site internet qui regroupe toutes les ressources sur le sujet du pardon. Nous ne demandons pas aux artistes d’être des experts sur le sujet, ni de faire le travail de communication. Leur seul objectif est de s’exprimer sur le sujet et d’interpeller les gens sur les enjeux relationnels que posent le pardon (ou le non-pardon). Il y aura donc deux types de ressources : des œuvres artistiques, ainsi que des articles de fond théologique et sociologique.

Le site sera accessible à l’adresse suivante : www.jetepardonne.com

 

Pour en savoir plus :

Rendez-vous sur www.majestart.com

 

 

Retour au blog

Vous aimez cet article ? Partagez-le !